Les Crêtes de Camurac - Le 16 Septembre 2018

17 septembre 2018 - 10:50

A 9h, quinze randonneurs sont au départ de Camurac (Alt : 1220 m) pour faire le tour des crêtes de la petite station de ski audoise. Nous empruntons le chemin qui conduit au village typique de Montaillou en passant la « frontière » entre l’Aude et l’Ariège. Dans un pré, à une dizaine de mètres de nous, une cigogne cherche tranquillement son repas et ne semble pas perturbée par notre présence. Nous ne manquons pas de voir l’abondance des coulemelles qui émergent au dessus de la pelouse, mais point de temps pour les cueillir ! L’entrée de Montaillou est aménagée avec goût mettant en valeur la chapelle romane ; au dessus du village, trônent les ruines du château. En empruntant la rue principale, nous suivons le GR qui monte raide en forêt jusqu’au col de Balaguès (1647 m , 11 h). Là, le paysage est merveilleux avec une vue sur tous les sommets des Pyrénées Orientales et Ariégeoises ; la météo est idéale et la visibilité excellente ; nous prenons le temps qu’il faut pour en profiter. Nous avons atteint le but de la rando : les crêtes de Camurac ; il ne reste plus qu'à les suivre... Nous bifurquons à gauche en direction du Roc de Quercourt, toujours en crête ; le jeu consiste à trouver le nom de tous ces sommets qui se dévoilent au fur à mesure de notre progression. Nous atteignons le Roc de Quercourt (1820 m), point culminant de la journée, à 12h20 et, après avoir passé le Pic de Pénédis (Alt : 1816 m), nous décidons de faire la pause-déjeuner un peu plus loin à l’arrivée de la remontée mécanique de Coste Rouge. A l’Est, nous avons, au premier plan, l’Ourtiset et Bentaillole et, en arrière plan, le Bugarach. Au Sud, au premier plan le Tarbesou et la Dent d’Orlu et, en arrière plan, le pic de Baxouillade, la Porteille d’Orlu, le Pic de Mortiers. A l’Ouest, au premier plan, la montagne de la Frau et en arrière plan, le Soularac et Barthélémy. A 13h 20, nous poursuivons notre route en crête jusqu’au Pla de l’Homme avant de rejoindre par un chemin forestier balisé notre point de départ (15 h).  Enchantés par la beauté des paysages, nous décidons de refaire cette rando en raquettes cet hiver !

Bilan : 15,5 km, 750 m et 5 h de marche

Commentaires