St Vincent d'Olargues - Col de Fontfroide et du Poirier - Le 9 septembre 2018

10 septembre 2018 - 13:30

A 8h30, nous sommes 10 devant l’église de St Vincent d’Olargues ( Alt : 380 m) pour une randonnée à travers l’Espinouse. Le ciel est couvert et le temps brumeux en altitude ; la température est idéale, loin des canicules de l’été. Nous descendons d’abord dans le lit du ruisseau du Cros que nous longeons pendant un long moment, puis nous bifurquons le long du ruisseau de Coustorgues. L’ambiance et le décor sont des plus agréables de part la fraîcheur du cours d’eau et la végétation luxuriante. Au passage, nous ne manquons pas de faire la photo de groupe sur l’arche d’un vieux pont en ruine. Nous débouchons ensuite dans le charmant hameau de Coustorgues où nous nous arrêtons pour la petite encas de 10 h. Bien dissimulé à côté du lavoir couvert, se trouve le départ du sentier qui grimpe à travers la hêtraie jusqu’au col de Fontfroide (Alt : 972 m) très connu pour sa difficulté des cyclistes locaux. Après avoir traversé la route, nous empruntons le GR qui suit un chemin forestier d’abord sur le plateau, puis en descente. Après être passé au dessous de la ferme de Ventouse, nous arrivons au joli domaine de La Baraque, ancienne ferme superbement restaurée (Alt : 812 m). Nous longeons l’habitation et, peu après, au bord du chemin, un muret de pierre au dessus d’un jardin potager semble tout indiqué pour la pause-repas ; il est midi, nous décidons de nous y arrêter. Hélas ! En plein pique-nique, une surprise nous attend : l’occupante des lieux, ayant un sens de la propriété privée plus aigu que celui de l’hospitalité, nous prie d’évacuer SON MUR ! Son compagnon vient en renfort prêt à en découdre. Ne voulant pas en venir aux mains, une partie du groupe décide de partir un peu plus loin et l’autre s’installe sur le chemin communal jouxtant le mur. Ainsi l’incident sera clos, pensons-nous, mais c’est sans compter sur les intentions belliqueuses du propriétaire qui sort alors son gros tracteur et se dirige vers nous afin de nous faire déguerpir ! Efficace et surréaliste ! A ce propos, nous revient en mémoire l’accueil reçu par une propriétaire du hameau de Rouvignac près du lac d’Avène qui avait mis à notre disposition les tables et les chaises de son jardin. Qu’elle en soit doublement remerciée à cette occasion ! Après ce déjeuner pris en deux étapes, nous poursuivons notre route sur un sentier qui serpente au milieu d’une végétation basse et aride jusqu’au col du Poirier (Alt : 602 m) ; le contraste est saisissant avec tout le reste du parcours particulièrement ombragé. Ensuite descente paisible jusqu’à St Vincent avec au passage de belles vues plongeantes sur les villages de Coustorgues et Mauroul.

Fin de rando : 15 h,  pause-bistrot et petits gâteaux sur la place de la cathédrale de St Pons

Distance : 16,5 km, Dénivelé : 850 m , Temps de marche : 5h30

Commentaires