SEJOUR A BRUSQUE (12) du 7 au 13 Mai 2018

16 mai 2018 - 20:28

15 randonneurs de NR&M se sont donné rendez-vous à l’Espace Liberté pour un départ à 8h45 en direction de Brusque en Aveyron. Au bout de 2h de route, nous arrêtons les voitures  près de la chapelle dédiée à Saint–Thomas. Nous laissons nos sacs de pique-nique dans les voitures et prenons un petit sac pour faire une boucle  autour de cette chapelle. Le sentier est presque inexistant par endroit, mais Elise, guidée par son GPS trouve  la trace malgré les genets arborescents qui envahissent l’espace et quelques arbres couchés au sol qu’il faut enjamber. Au bout de 1h40mn de marche nous avons rejoint les voitures  et  c’est l’heure du déjeuner. C’est surtout au soleil que nous trouvons place pour cette pause méritée.

 Fait  4,3 kms – dénivelé 180m.

Nous reprenons les voitures et arrivons assez rapidement au village de Brusque en Aveyron.

Brusque est un petit village de 300 habitants et  est situé au confluent du Dourdou et du ruisseau de Sanctus.

La grande ville la plus proche est Millau à 38 kms. La gare la plus proche de Brusque  se trouve à Fondamente à  17 kms.

Installation au VVF (ou centre de vacances du Céras)  qui est à l’extérieur du village.

Nous revenons au village de Brusque pour une rando en direction de la Dent de St Jean. C’est un rocher de forme un peu bizarre qui pourrait ressembler à une dent, d’où son nom  Dent de st Jean.

La montée est assez raide et sans difficultés particulières ; mais nous sommes au cœur d‘un orage qui menace, et à 800m du sommet, nous décidons de rebrousser chemin par mesure de sécurité.

Fait 3.50kms et dénivelé : 370m

 

Abbaye de Sylvanès et Eglise Orthodoxe  -

8 mai 2018 – JOUR 2  - Distance : 13,2 kms –  dénivelé : 370m

Départ de Brusque à 9h. Début de rando à 9h45. Nous traversons une forêt de résineux dans un cadre idyllique de verdure, passons près du hameau des Bertrands et arrivons à l’église russe orthodoxe au bout de 3h de marche. Un brouillard, proche de la pluie, vient perturber notre visite ; l’église n’étant ouverte qu’à 14h, il nous reste le porche d’entrée pour abriter notre repas. Nous reprenons le chemin du retour vers Sylvanès que nous rejoignons après une heure de marche. A 15h, débute la visite guidée de cette abbaye cistercienne  très connue pour son festival de musique. Après la visite, nous allons nous réchauffer au bistrot du coin avec un chocolat chaud et de petites douceurs. Retour en voiture à l’église russe pour une visite guidée.  Elle fut construite en Russie, dans la région de Kirov, par des artisans et paysans locaux, puis, démontée, prit la direction de la France par la voie ferrée sous l'égide d'un mécénat de la SNCF. De longs mois plus tard, en juillet 1993, elle arriva en gare de Millau en Aveyron.Durant six mois de jeunes russes, ceux-là mêmes qui l'avaient bâtie en Russie, collaborèrent dans un climat exceptionnel d'amitié, à la reconstruction de cette église dans la forêt de Pessalles, à proximité du Prieuré des Granges de Sylvanès. Retour sur Brusque à 19h.

 

St Jean d’Alcas – Versols/Lapeyre/Hermilix -

 9 mai 2018 – JOUR 3 - Distance : 14.4 kms – Dénivelé : 475m

Vu la météo incertaine, nous décidons de visiter d’abord le village médiéval fortifié du XVième siècle de St Jean d’Alcas qui dépendait de l’abbaye cistercienne de Nonenque. Remarquable par son harmonie retrouvée grâce à la restauration du patrimoine, le fort s'offre au visiteur d'aujourd'hui dans sa conception du XVème. Entouré de remparts puissants qui le protègent, le village connait une renaissance grâce au tourisme. Remarquable église fortifiée, notamment par ses vitraux. Nous partons ensuite au village de Versols  pour commencer notre rando. Nous nous garons près de la rivière La Sorgue ; il est midi, mais nous décidons de randonner un peu avant le repas. Passage dans une belle forêt de buis (appelée buxaie ou boussière). La flore est abondante avec de nombreuses orchidées (pourpre, militaire, homme pendu, limodore à feuilles avortées, céphalantère blanc, platantère  bifolia, orchis brulée).  Passage au hameau de Hermilix, puis à côté d’une lavogne. Qu’est ce qu’une lavogne ? C’est une mare destinée à abreuver les troupeaux qui pâturent sur les plateaux. Elle se présente sous la forme quasi circulaire de 5 à plusieurs dizaines de mètres de diamètre et est  artificielle. Notre itinéraire de descente est agréable car nous avons une vue plongeante sur Versols,  la campagne environnante et le Château de Montalègre. La seigneurie de Montalègre est connue depuis 1268 mais les premiers possesseurs connus semblent être au XVIème siècle un rameau de la famille des comtes de Rodez. Le château est inscrit au titre des monuments historiques en 1978. Récemment, il a été aménagé en hôtel. Nous rejoignons rapidement Versols que nous visitons ; traversons la rivière Sorgue pour rejoindre nos voitures. Fin de rando à 17h30.

 

AVENE/ROUVIGNAC –

10 mai 2018 – JOUR 4 - Distance 13.7 kms  - dénivelé : 515m

Nous avons 36 kms à faire au départ de Brusque pour rejoindre le lac d’Avène dans l’Hérault. Tout d’abord nous traversons Ceilhes (alt. 442m), petit coin de verdure où le calme et la quiétude règnent. Le splendide plan d’eau du Bouloc invite à la baignade et à la pêche. Nous garons nos voitures près du lac d’Avène ; ce lac est une retenue d’eau artificielle qui permet de réguler le cours de l’Orb. Il est entouré de forêts, un petit paradis pour les pêcheurs ainsi que pour les amateurs de randonnées à pied ou à VTT. Nous commençons notre rando à 9h45 dans une belle forêt de hêtres et le chant des oiseaux nous accompagne tout au long de notre parcours. Nous avons de belles vues sur le lac qui tranche avec le vert plus ou moins foncé de la forêt dense. Au bout de 2h30mn de marche nous descendons vers le hameau de Rouvignac (alt. 580 m)  qui comprend 11 maisons jouxtant la chapelle et son ancien cimetière. Dans ce havre de verdure, ces bâtisses en pierre ont été restaurées et aménagés en gîtes. Nous sommes accueillis par la propriétaire des lieux et autorisés à occuper tables et bancs pour la pause-déjeuner, geste que nous apprécions à sa juste valeur. Le retour sera tout aussi agréable avec son lot de fleurs : fritillaires, ornithogale de Narbonne, réséda, ancolies, molènes, orchidées, etc…. Nous terminons la rando à 15h15 et enchainons par la visite de la station Thermale d’Avène qui ouvre ses portes au grand public pour faire découvrir ses installations et équipements dédiés aux soins de la peau.

 

ROQUEREDONDE –

11 mai 2018 – JOUR 5 - Distance : 17 kms – dénivelé : 610m

En ce vendredi 11 mai, la météo est annoncée ensoleillée avec des températures douces ;  quelle joie pour nous après les jours de grisaille passés! Nous avons fait 40 kms (en voiture…) pour rejoindre Roqueredonde (alt. 680m) qui appartient à l’arrondissement de Lodève et au canton de Lunas. Sogyal Rinpoché - "précieux" en tibétain - est le Fondateur du temple bouddhiste de Lérab Ling à Roqueredonde inauguré en 2008 par le 14e dalaï lama, en présence de la Première dame d'alors Carla Bruni-Sarkozy.

 

Nous commençons notre rando à 9h30 du parking du Temple par un chemin ombragé  qui suit la pente du ruisseau de l’Engayère que nous quitterons  pour atteindre un petit hameau  Autignaguet. Nous traversons le village de Roqueredonde et récupérons le GR 71, traversons le Mas de Grèze, et apercevons au loin un pylône de télécommunication. Au fur et à mesure qu’on gagne de l’altitude, les vues se font plus belles. On est dans une jolie garrigue faite de petits chênes, de buis, de genêts, de coronille, d’amélanchiers, de cornouillers, de chèvrefeuille. Nous arrivons sur le plateau de l’Escangorgue. Ce plateau montagneux à 800m d’altitude est marqué par les influences de la méditerranée et de l’Atlantique et le climat y est rude.

 Nous trouvons rapidement un endroit mi-ombre, mi-soleil, abrité au milieu de haies de buis,  pour notre pause pique-nique; il est déjà 13h.  Nous repartons et, très vite, changement de décor : le lieu se nomme Les Caussades (alt. 757m) et nous entamons un splendide parcours dans une sombre forêt de hêtres au milieu de chaos rocheux. La mousse et les lichens recouvrent tout et il faut lever la tête bien haut pour voir la cime des arbres. Nous traversons le ruisseau de Granouillet et, après une bonne demi heure dans ce lieu mystérieux et magique, nous arrivons au Roquet Escu, lieu de pique nique aménagé. Nous sortons de cette splendide forêt mystérieuse et laissons au loin le cirque de Labeil dont nous apercevons les falaises. Le paysage change très vite et en revenant sur le temple de Roqueredonde, nous retrouvons une zone vallonnée, bocagée, ou les pâturages alternent avec les hêtraies et les landes à fougères. Nous rejoignons nos voitures à 15h40 et  sommes prêts  à 16h pour la visite réservée du temple avec audio-guide.

Lérab Ling étant à 800 mètres d'altitude, le temps est très différent de celui de Lodève ou de Montpellier. Le temple et les autres bâtiments sont situés à flanc de colline et le terrain est parfois accidenté.

Des milliers de drapeaux de prières accueillent le visiteur au son de leurs claquements. Le temple proprement dit, financé par des dons privés,  a été construit et décoré de sculptures et peintures par des artisans et artistes de tradition bouddhiste et tibétaine. Notre visite va durer une heure.

 

Cirque de TOURNEMIRE – les Caves Papillon –

12 mai 2018 – JOUR 6 - Distance : 11.6kms – dénivelé : 430m

Cirque de Gavarnie en miniature, ce site appelé communément cirque de Tournemire, est entouré par les falaises du Larzac, du haut desquelles s'offre un vaste panorama. Parking à côté de la mairie. Il est au cœur d’une zone géologique remarquable entre les caves de Roquefort et les Sites Templiers et Hospitaliers. C'est à ses pieds qu'a été découvert dans les "terres grises" (argile) le squelette entier d'un reptile marin surprenant âgé de 180 millions d'années : l'Occitanosaurus Tournemirensis. Une copie de ce dernier est exposée à la Maison du Plésiosaure, au centre du village.


Départ sur la petite route en bordure de la voie ferrée. Grimper par le sentier un peu raide pour atteindre le plateau (ferme templière) les Fournials. Laisser la ferme les Fournials sur la gauche et prendre la piste de droite en direction du plateau. Ne pas hésiter à s’approcher (avec prudence) du bord des falaises, superbes vues panoramiques sur le cirque et la vallée avec au fond le village de Roquefort sur Soulzon. Il est déjà l’heure du casse croûte, c’est devant ce paysage magnifique que nous faisons notre pause.

Nous repartons en empruntant le balisage rouge et blanc du GR pour voir un dolmen. Après ce détour, retour sur nos pas et continuer sur le GR qui descend dans le Cirque de Tournemire. Descendre jusqu’au Pont du diable où se situe la résurgence du ruisseau du Brias. Nous rentrons à Tournemire par la piste puis une route qui passe devant le stade à droite, puis devant une belle bâtisse (ancien couvent), avant de traverser le centre du village et de rejoindre nos voitures. Fin de rando à 14h10. Nous regagnons le village de Roquefort sur Soulzon pour une visite guidée gratuite des Caves de Roquefort Papillon.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter leur site :

 https://www.visite-roquefort-papillon.com/

 

 

 

Commentaires