PUILAURENS Pech de Frayssinet le 18 Mars 2018

19 mars 2018 - 23:33

A  7h, au départ de Narbonne, nous constatons que  Météo France avait bien raison : le froid est de retour.  Peut-être aurons-nous un peu de neige sur les hauteurs de ce circuit qui ne culmine qu’à 1175 m ?  Nous arrivons à Lapradelle, tournons à gauche vers Puilaurens  puis, dans le village traversons la Boulzane en direction du hameau d’Aigues Bonnes. Arrivés au col, à 680 m d’altitude, une surprise nous attend : la neige est déjà là, 4 à 5 cm, et elle continue de tomber! Les vaches ont même cherché un abri en forêt.  A 9h, nous sommes 16 randonneurs à attaquer la rando par la piste forestière qui grimpe jusqu’au Pech de Frayssinet. La montée est facile et régulière ; sa monotonie est agrémentée par la beauté des paysages enneigés qui nous entourent. Peu à peu la couche s’épaissit pour atteindre une vingtaine de cm sur la crête du Pech de Frayssinet  que nous suivons d’Est en Ouest  pendant ½ h. Habituellement, elle offre des vues magnifiques sur le Pech de Bugarach, le Dormidou, la tour de Tautavel et la plaine du Roussillon jusqu’à la mer. Cette fois, nous devons nous contenter du paysage alentour avec les arbres recouverts de neige ; la visibilité n’est pas au rendez-vous, mais le spectacle est d’une rare beauté.  A la pointe Ouest du Pech, il faut amorcer la descente par le versant Sud : nous quittons la piste pour un sentier étroit, sporadiquement balisé en orange et difficile à repérer à son début. Heureusement, il passe sous deux pilonnes à haute tension distants d’une centaine de mètres, ce qui facilite les recherches…  Les arbustes forment des voutes de neige au dessus de nos têtes, avec risque d’écroulement, surtout lorsque certains provoquent le phénomène avec leurs bâtons…  A 12h30, nous sommes au col de Tulla qui abrite une ferme isolée, ancien gîte d’étape, où sont élevés chèvres  et chevaux. C’est l’endroit choisi pour la pause-déjeuner : certains prennent place dans la petite cabane-refuge en bois (7 places !) et  les autres trouvent des abris au soleil près des bosquets de buis. A 13h, nous repartons par la piste qui devient  sentier et rejoint le hameau des Bordes. Juste avant d’y arriver, le paysage s’ouvre enfin avec, devant nous, le Pech de Bugarach enneigé ! Sur notre droite, au dessus de nous, les ruines du château St Pierre de Fenouillet et du Castel Sabardas.  Il ne reste plus qu’à suivre sur un large chemin le GR pendant 5 km et, après la traversée d’Aygues Bonnes, une petite remontée nous ramène aux voitures.  Il est 15h30 ; la neige a fondu et il pleut !

Distance : 17,5 km – Dénivelé : 750 m – Temps de marche : 5h30

Petit détour en voiture pour aller voir le château de Puilaurens qui, hélas, n’ouvre qu’à partir du 1ier mars !

Pot de fin et dégustation abondante et  méritée de gâteaux au bistrot d’Estagel.

 

Commentaires