RANDO GOURMANDE- CESSERAS FAUZAN le 17 Décembre 2017

18 décembre 2017 - 22:39

Les randonneurs de tous les niveaux se retrouvent ce dimanche pour clôturer l’année 2017 de façon sportive et festive (rando et resto).

Elise conduit les 43 adhérents au départ de Cesseras pour un petit circuit avant de retrouver 12 autres personnes au restaurant « la Bastide de Fauzan ».

C’est par un temps frais et gris que nous traversons le village de Cesseras avant de rejoindre un petit sentier dans la garrigue, la file des randonneurs s’étire, les conversations vont bon train, nous faisons plus ample connaissance avec les derniers inscrits au club, notre convivialité et notre accueil sont mis en valeur. Nous arrivons sur la crête à l’entrée du hameau « Montcélèbre », au loin et en contrebas s’étirent les gorges de la Cesse avec ses impressionnantes falaises. Une photo souvenir au bord des gorges et nous voilà au pied d’une longue et étroite faille sécurisée par une main courante qui tombe en à-pic. Nous descendons prudemment sur les marches hautes et glissantes, passons sous une jolie arche, des énormes rochers de différentes formes attirent notre attention et l’objectif de nos appareils photos. De l’autre côté de la vallée les grottes de la « Vieille Minerve» où nous avait conduit Pierrot en Avril 2016. Nous longeons une grande falaise qui abrite un peu plus loin la « grotte d’Aldène », nous pénétrons dans cette cavité qui est barrée par une grille afin de protéger une population de chauves-souris, cette grotte est l’un des plus grand site d’hivernage de tout le Languedoc Roussillon. Henri nous explique les origines et l’utilisation de cette grotte autrefois (voir ci-dessous). Nous reprenons le même sentier pour regagner le plateau et poursuivre notre chemin jusqu’à Fauzan où nos amis nous attendent autour de la grande cheminée.

Nous apprécions l’accueil et la qualité du repas, aussi nous nous attardons autour de cette grande table très bruyante où chacun y va de sa petite histoire et où naissent de futurs projets. Nous vous recommandons ce restaurant « Bastide de Fauzan » un peu à l’écart du village entouré par un joli parc arboré.

Il est  temps de repartir, une pluie fine ne décourage pas nos randonneurs récompensés par un superbe arc-en ciel au-dessus des vignes. Après une heure de marche sur un sentier caillouteux nous rejoignons Cesseras et nos voitures. Les visages souriants et largement satisfaits par cette très agréable journée conviviale et pleine de bonne humeur, les embrassades et vœux de cette fin d’année terminent cette journée.

 

La grotte d'Aldène (exposé d’Henri)

Egalement appelée grotte de la Coquille, de Fauzan et même de Minerve.

Aldène est un site mondialement connu pour ses richesses archéologiques. Les parois et les sols ont conservé les traces des premiers hommes modernes  (homo sapiens) nos ancêtres très directs. En effet dans le vaste réseau de plus de 2km, les anciens artistes ont laissé derrière eux gravures et tracés digitaux (vers – 30 000 ans) ainsi que des traces de pas sur 35m. (vers 9 000 ans) et des traces de griffures d'ours des cavernes.

D'autres découvertes au niveau de l'entrée de la grotte révèlent que des groupes préhistoriques ont pris l'habitude de venir se réfugier à Aldène bien plus tôt il y a plus de 400 000ans.

La majorité des vestiges préhistoriques furent détruis par l'exploitation du phosphate que contenait la grotte. Phosphate constitué par des milliers d'ossements d’animaux de toutes sortes, ours des cavernes, cervidés, rhinocéros etc...

C'est Gaston GAUTHIER de Narbonne qui en 1886 fit analyser le limon de la grotte. On y découvre une teneur en phosphate d'alumine de chaux appelé Minervite. L'exploitation commence en 1886 d'une couche de limon pouvant atteindre les 11 mètres. Fin de cette exploitation en 1932. Ne sont visibles que les ruines de l'usine de traitement des phosphates et le puits d'extraction profond de 48m.

   La grotte ne se visite plus, elle a été fermée pour protéger une colonie de chauve souris.

 

 

Commentaires