CRETE de la SERRE du GRAU de MAURY - 9 Décembre 2017

11 décembre 2017 - 10:30

Départ du parking du Grau de Maury (alt. 436m) ; intersection de la route D123 et de la petite route qui grimpe au site de visite du château de Quéribus. Nous prenons la piste qui monte vers une ruine et une antenne ; la sente peu marquée au départ est ensuite plus nette et jalonnée d’anciennes balises (Balise jaune).
Les mains et les pieds vont être utiles! La sente redescend un peu et remonte vers le sommet suivant. Il faut ranger les bâtons afin de libérer nos mains pour plus d’adhérence aux cailloux. Nous avons déjà pris de l'altitude et admirons devant nous la vallée du Fenouillèdes (Département des PO) avec le village de Maury tout en bas, et de l’autre côté (département de l’Aude), nous apercevons Cucugnan et Duilhac sous Peyrepertuse surplombé par son château accroché aux falaises.

Le Fenouillèdes c’est la  région de transition entre le Roussillon et l'Aude.

Nous quittons par moment le caillou pour suivre une sente à travers buis et chênes. Quelques passages techniques jalonnent notre progression pour atteindre encore  le prochain  sommet. Nous  passons une brèche  pour changer de versant et nous retrouver côté « Roque de la Pourcatière » (alt. 750m), puis « Serre de Cabroune ». Devant nous se dresse le Roc de Courbas » (alt. 839m). ) C'est ici la fin de la partie rocheuse de la Serre de Maury. Nous arrivons sur un plateau herbeux «  le Clos de Serbat », face au "roc du col de Serbat". Cela fait 3h30 que nous sommes partis et nous nous posons à l’abri des buis et au soleil pour déjeuner.  La température fraiche nous incite à repartir rapidement. Notre chemin reste toujours en crête, avec passages au bord des falaises, vue plongeante sur la plaine sans perdre de vue le château de Peyrepertuse que nous dominons de loin. Nous arrivons au point culminant de la rando, le sommet « la Quille »,(alt.  966m) matérialisé par un cairn. Belle vue sur le Canigou, l’itinéraire que nous venons de faire, le château de Queribus, les falaises de Vingrau, le Mont Tauch. Nous attaquons la descente en passant par le Pas  de l’Ayrette, passage au « Col de Laprès »  et c’est là que nous retrouvons une piste  exposé nord que nous allons suivre sur 6 kms. Nous rencontrons un berger avec  son troupeau de moutons et quelques chèvres du Rove gardés par un patou et un border- collie. Arrivée aux voitures à 17h. C’est au café « le Globe » de Tuchan que nous faisons la pause gourmande accompagné de boissons fraiches et chaudes.

Distance 18kms – dénivelé 1000m - 7h de marche

 

Un peu d’histoire :  Avec le traité de Corbeille (1258) le Fenouillèdes constitua longtemps la frontière avec le royaume d'Aragon. La limite Nord de l'Aragon passait par Opoul, Vingrau, Estagel, Montner, Néfiach, Ille-sur-Têt, Rodès, Tarérach, Molitg, Mosset et Puyvalador.

 Le traité des Pyrénées (1659) donnant le Roussillon à la France, mettra un terme à cette situation. Le Fenouillèdes est la seule partie du département des Pyrénées-Orientales faisant partie de l'Occitanie ( ici l'on parle l' occitan et pas le catalan ).

 

Commentaires