LES VENDREDI D'AOÛT 2017

31 août 2017 - 15:45

Port Mahon et île de l’Aute   Vendredi  4 Août

Guidée par Elise : 11km- 220m de dénivelé

Exceptionnellement nous partons pour la journée. Nous sommes 17 au départ de Port Mahon pour effectuer une petite boucle de 6,8km qui en un premier temps longe l’étang. Juste avant le hameau des « Cabanes de Sigean » nous bifurquons à droite et prenons un peu de hauteur. L’étang est très lumineux ce matin et nous offre une jolie vue sur  les anciens salins de Sigean, les collines de Roquefort des Corbières…..Au lieu dit « le Mourillon » les salins sont asséchés et sont recouverts de sel, ce qui depuis notre belvédère ressemble à une patinoire. A la table d’orientation nous admirons ce beau paysage et essayons de nommer toutes les petites îles : l’île de l’Aute en premier plan, celle du Soulier, des Oulous, de Planasse, Ste Lucie, les villages de Bages, Peyriac, Port la Nouvelle et même Narbonne.

A 10h nous embarquons pour l’île de l’Aute, la traversée ne dure que quelques minutes. Le petit sentier grimpe dans la garrigue au-dessus de la falaise, nous allons jusqu’à la pointe puis grimpons au point culminant au « Pic des Pierres Blanches » à 57m d’altitude, nous savourons ce beau paysage où la vue à 360° est exceptionnelle. C’est au bord de l’eau, à l’ombre des pins que nous prenons notre pique nique. Nous avons marché 4,8km sur l’île. Il fait très chaud et à 14h nous rappelons le batelier pour le retour.

Très agréable journée que tout le monde a beaucoup apprécié.

L’île de l’Aute appartient au conservatoire du littoral depuis 12 ans et c’est la ville de Sigean qui s’occupe de sa gestion. Cette terre sauvage de 39ha est un petit morceau de Clape isolé au milieu de l’étang de « Bages-Sigean ». Ici la civilisation semble incroyablement lointaine, les seuls bruits perceptibles proviennent du clapotis de l’eau et des cris des oiseaux. Jusque dans les année 30, l’île était habitée  et la viticulture largement répandue. Au XIXème siècle elle aurait même été occupée par une communauté de St Dimoniens. Aujourd’hui, il ne reste qu’une seule et unique maison cachée par la végétation. Cette belle bâtisse a été restaurée l’année dernière et peut abriter les randonneurs, pêcheurs ou planchistes.

Pour contacter le centre nautique et réserver le bateau pour la traversée, il faut appeler le 09 60 18 13 70 ou 06 06 66 78 42

 

Peyriac de Mer- le Doul   Vendredi 11 Août

Guidée par Henri : 9,5km

Le temps n'étant pas propice pour une randonnée en bord de plage nous optons pour un circuit à Peyriac de Mer.

Nous partons de la sculpture en hommage aux travaux de la vigne et traversons les Salins sur les passerelles jusqu'à la digue qui marque le début du Doul. Passé cette digue nous prenons le sentier à gauche qui nous ramène vers la route de Bages face aux cours de tennis. Nous montons vers le Roc de Berrière (74m) d'où nous avons une vue à 360° sur les îles et la mer d'un coté et le massif de Fontfroide de l'autre.

Les îles se détachent bien, Les Oulous, Planasse, le Soulier puis Margotte et au loin l'île de l'Aute et Saint Lucie, en bas le Doul, les Salins et Peyriac de Mer avec au loin la Robine et la voie de chemin de fer qui soulignent la ligne d'horizon. Du Roc de Berriére nous descendons par une sente jusqu'au Roc de Vidal en bordure d'étang. En fond Bages et les filets des pécheurs.  Retour par la piste qui longe l’Étang jusqu’au port de Peyriac de Mer au pied du Mour. Nous revenons aux voitures par les passerelles que nous avons empruntées à l'aller. Le soleil du matin nous a permis de voir les paysages sous un nouvel éclairage.

 

Lors de la rando du mardi 22 Août  Bernadette Cazal a griffonné 3 jolis dessins des girafes que nous avons admiré depuis le sentier qui longe la réserve Africaine.

« Je les ai vite "muselées " sur des feuilles pour ne pas les oublier. Tellement somptueux et inattendu!  Bernadette »

 

Mateilles- Narbonne Plage   Vendredi 18 Août

Guidée par Henri : 11,5km

Le temps est beau, randonnée les pieds dans l'eau un peu fraîche au départ mais on s'y fait vite. En cours de marche nous avons admiré le Massif de la Clape avec la tache blanche de la chapelle des Auzils et au lion le Plan de Roques avec ses antennes.

 Surprise, une méduse nous a médusé par sa taille plus de 40cm de diamètre. Plus loin une séance de pèche à la traîne, nous avons fait les curieux et aussi un pécheur de tellines dans l'eau jusqu'à la poitrine tirant son filet.

Belle balade du matin avec les reflets du soleil sur la mer. Nous avons fait sans trop nous en apercevoir 11,5km, le temps ne nous étant pas compté entre discutions et baignade pour les plus courageuses.

                            

Commentaires