LES VENDREDI DE JUILLET 2017

2 août 2017 - 09:21

La Clape, Fontaine des Chevriers   Vendredi 7 Juillet

Guidé par Henri : 9,3km- 210m de dénivelé

Le temps ne se prêtant pas pour une randonnée en bord de plage nous avons opté, avant que le massif de la Clape ne soit fermé à cause des risques d'incendie, pour une randonnée à la fois ombragée et à l'abri du vent.

Nous partons du parking bas vers le Bouis pour rejoindre Crouzet et St Obre à travers la pinède du massif des Auzils direction la Goutine que nous laissons de côté pour monter sur le plateau du Castela où nous avons une vue magnifique sur le village de Grussan, sa tour Barberousse, son étang et ses salins. Descente assez caillouteuse vers l'ancienne route de Gruissan et la Fontaine des Chevriers et retour par le Rec jusqu'aux voitures.

               

Narbonne plage   Vendredi 21  Juillet

Guidé par Henri : 11km, dénivelé 0

Le temps s'étant mis au beau nous partons à Narbonne Plage pour une promenade en bord de mer avec l'intention pour certains de se baigner.

Départ de la place des Karantes en direction de Gruissan en aller retour.

L'eau n'étant pas très chaude pas de baignade. Nous avons seulement trempé les pieds.

  

La Vieille Nouvelle   Vendredi 28 Juillet

Guidée par Elise : 10,6km

Nous partons du parking de l’île Ste Lucie et empruntons le sentier du Golfe antique. Après avoir longé la Robine nous bifurquons à droite pour traverser les anciens marais salants de La Nouvelle. Nous pouvons encore voir les canaux qui alimentaient les salins ainsi que les vannes qui régulaient l’eau. La végétation est basse et composée de salicornes et d’arbrisseaux, nous nous trouvons dans la « Réserve Naturelle de Sainte Lucie ». Sur notre gauche l’étang de l’Ayrolle forme des auréoles de différents bleus qui contrastent avec les pins verts des petites îles. Nous arrivons à la « Redoute de la Vieille Nouvelle» qui est une ancienne tour de guet. Un peu plus loin l’étang de l’Ayrolle communique avec la mer au « Grau de la Vieille Nouvelle ». Le retour se fait en longeant la plage de sable fin, le vent a formé de jolies petites dunes qui ondulent. Nous rejoignons les voitures par la nouvelle digue.

 

Commentaires