WEEK-END A AIX EN PROVENCE- les 3, 4 et 5 Juin 2017

8 juin 2017 - 15:05

La Sainte Baume  - Samedi 3 juin – Fait 15 kms – 680m de dénivelé

Départ de Narbonne à 6h45 pour un week-end rando intitulé « les montagnes mythiques d’Aix-en-Provence ». A 9h15, nous arrivons sans problème à l’auberge de Jeunesse d’Aix Jas de Bouffan où nous déposons nos bagages. Ensuite, nous prenons la direction de Plan d’Aups à 45 km de là dans le Var. Après avoir traversé le village, nous nous garons 3 km plus loin sur le parking de l’Hostellerie de la Sainte Baume à 725 m d’altitude. A 10h45, nous démarrons notre rando. Le sentier de départ (GR9), est très large puisqu’il mène à la grotte de Marie Madeleine, haut lieu de pèlerinage le lundi de Pentecôte.

Nous visitons la grotte sacrée Ste Marie-Madeleine, puis retour au croisement des deux chemins 100m environ nous prenons à droite nous nous arrêtons à l’ombre devant la Chapelle des Parisiens pour la pause-déjeuner. Très rapidement nous arrivons au col de St Pilon où le paysage change totalement : d’une forêt de grands arbres, nous débouchons sur un plateau à la végétation rase de garrigue méditerranéenne.
Avant de poursuivre sur les crêtes, nous faisons un aller-retour au St Pilon, où s’élève une Chapelle dédiée à Marie-Madeleine et en cours de rénovation.
Tout autour des paysages magnifiques avec vue sur la mer Méditerranée, la Ste Victoire et les Alpes.


Retour au col de Saint Pilon suivre le GR9 vers l’Est le GR file sur les crêtes. Montées et descentes se succèdent pour arriver au Jouc de L’Aigle, puis au Signal des Béguines (1148 m).
Du Signal nous commençons la descente en direction du Pas de Villecroze.
Là, nous quittons le GR pour prendre à gauche trace jaune qui vous emmène jusqu’au Pas de l’Ail à lieu-dit "Le Paradis" (petite prairie au creux d'énormes rochers).
Ensuite, on suit le sentier balisé jaune qui descend vers l'ouest jusqu'à trouver une large piste. On la suit vers l'ouest pendant deux cents mètres, puis on prend le sentier balisé jaune qui s'enfonce sur la gauche dans la forêt.
Ce sentier est communément appelé "Sentier Merveilleux" car il sinue sous une végétation dense, parmi d'étranges arbres et des rochers recouverts d'une généreuse mousse.
Au-dessus de nous, on aperçoit l'énorme masse grise de la montagne qui nous écrase par sa présence.
Le sentier finit par rejoindre la piste à la source de Ravel et bientôt on traverse le lieu-dit "les Quatre Chênes" avant de retrouver l'Hostellerie.

Fin de rando à 17 h.

 

La Sainte Victoire -  4 juin 2017 –  11 ,5 kms – 895m de dénivelé

Départ 8h20 du parking du Plan d’En Chois sur la D17. Après une brève montée par le chemin traditionnel, nous bifurquons à droite et longeons pendant un bon moment la falaise sur un sentier vallonné.  Nous avons de magnifiques vues sur les sommets embrumés et lavés par l’orage de la nuit. Peu à peu, avec l’aide du soleil, les nuages se dissipent et les photographes s’en donnent à cœur-joie.

Nous laissons sur notre droite les ruines d'un ancien castrum sur l'oppidum d'Untinos  qui se situent à  566 m d'altitude. Ce plateau est une brèche datant de 20 millions d'années entourée de rochers calcaires et de marnes rouges plus anciennes.

Nous bifurquons ensuite vers la gauche en direction de la falaise pour prendre le sentier du Pas du Clapier. Un petit détour par les anciennes marbrières qui ont eu leur apogée au cours du 19 ème siècle et ont employé  30 ouvriers jusqu’en 1930. Maintenant  nous rangeons nos bâtons pour attaquer la partie la plus sportive du parcours. L’ascension, sans être difficile ou vertigineuse, nécessite l’utilisation des mains. L’entraide et l’esprit de groupe permettent à tous de franchir sans encombre le Pas du Clapier et d’atteindre le plateau (980 m) à midi. C’est l’heure de la pause-déjeuner prise dans un paysage grandiose avec vue sur la Sainte Baume et le massif de l’Etoile au Sud, les Alpilles, le Lubéron, le Ventoux et les Alpes au Nord. Nous avons une vue plongeante sur le lac de Bimont et le joli village de Vauvenargues avec son château où le peintre Pablo Picasso et son épouse Jacqueline reposent depuis leur décès en 1973 et 1986.

Il ne reste plus qu’à longer la crête jusqu’à la Croix de Provence où se presse la foule et nous amorçons la descente par le prieuré et le Pas de l’Escalette. Près du refuge Cézanne, au pied des falaises de la face Sud-Ouest de Sainte Victoire se dresse le hameau du Trou, avec ses quelques maisons ruinées et les restes de sa chapelle rupestre enchâssées entre des pitons rocheux surmonté d’une croix.

 Un moment de repos en ce lieu nous laisse admirer une dernière fois les falaises vertigineuses et nous rejoignons rapidement nos  véhicules à 17 h.

 

 Le massif de l’Etoile - 5 juin 2017- 15.7 kms  -  740 de dénivelé

Départ 9h15 du petit parking de la chapelle Saint Germain à Simiane. Nous attaquons  aussitôt la montée vers le Pillon du Roi (712 m) qui est le point culminant de cette rando. Là, nous découvrons le paysage qui va s’offrir à nous pendant deux bonnes heures : la ville de Marseille avec tous ses monuments (Notre Dame de La Garde, Stade Vélodrome, Vieux Port…) , les îles du Frioul, les calanques, l’étang de Berre. Nous apercevons même la Sainte Victoire et la Sainte Baume, théâtres de nos deux précédentes randos. Continuation sur plusieurs lacets d’un chemin sablonneux au milieu de rochers tourmentés pour atteindre le Col des Ouides. Ensuite le sentier longe la crête passe par l’Etoile (650 m) et s’achève à  la Grande Etoile (590 m). Le retour s’effectue par une longue (trop longue ?) piste qui nous ramène à la chapelle.

Fin de rando à 16h. Après un petit goûter, il est 16h30 lorsque nous prenons la route du retour vers Narbonne.

Commentaires