SIRAN, circuit des chapelles le 12 Mars 2017

13 mars 2017 - 22:35

Nous sommes 25 au départ du parking de Centeilles pour ce joli circuit culturel autour de Siran. Elise conduit cette rando de 17km avec 360m de dénivelé.

Le premier arrêt se fait devant la Noria du domaine de Centeilles : autrefois les norias étaient mues par des ânes ou des mulets attelés à la barre d’entraînement (timon). L’action de cette barre se répercutait sur la chaîne à godets au travers d’engrenages et  d’une vis sans fin. Les récipients déversaient l’eau au fur et à mesure de leur passage dans un réservoir en pierre. L’eau s’écoulait ensuite vers des réseaux d’irrigation.

Nous franchissons le ruisseau « St Michel » avant d’arriver  au lieu dit "Mourel de la Fados" ce qui veut dire en Occitan côteau des Fées. Sur cette butte située sur la commune de Pépieux nous contemplons le « Dolmen de Fades », cette tombe mégalithique date de plus de 5 000ans, c’est la plus grande allée couverte du sud de la France. Ce dolmen a été restauré entre 1962 et 1965 avec le souci de respecter l’aspect le plus proche possible de son origine. Il est constitué par une galerie mégalithique de 24 m de long incluse dans un tumulus de quelques 35 m de longueur, comprenant trois parties :

- Un couloir de 11,40m de développement sur 2,10 m de large, marqué par des piliers disposés face à face

- Une antichambre de 6 m de longueur, ayant conservé son importante table de couverture (6,70m de long sur 2,80 m de large pesant environ 20 tonnes) reposant sur des piliers dont deux viennent d'être restaurés

- Une "cella" terminale, barrée par une épaisse dalle de chevet.

 

Nous poursuivons notre chemin dans une nature qui s’éveille au printemps : les amandiers sont en fleurs, la rouquette colore les vignes de blanc, quelques orchidées et violettes bordent les sentiers. Nous arrivons aux ruines de « La Martelle » avec un ancien four à pain et un joli puits où l’eau déborde.

Nous prenons notre pique-nique à la chapelle St Germain située sur la commune de Cesseras. C’est une chapelle romane construite aux XIe et XIIe siècles et c’est l'ancienne église paroissiale d'un village aujourd'hui disparu. La façade présente un portail aux claveaux polychromes (blanc, beige, brun, ocre et noir) abrité sous un arc de décharge supporté par deux puissants contreforts. La chapelle possède un superbe chevet de style roman lombard à abside unique édifié en pierre de taille de teinte brune. Dans cette chapelle des concerts sont donnés  tous les dimanches de juillet.

 

Depuis le départ nous sommes accompagnés par un gentil chien noir qui nous montre le chemin, nous devons franchir à nouveau de ruisseau « St Michel », un joli arc en ciel colore le ciel devenu sombre. Nous sommes accueillis à la chapelle de « Centeilles » par un monsieur qui nous commente son architecture et ses peintures. Construite sur la commune de Siran sur l’emplacement de l’ancienne villa « Sirana ». La chapelle actuelle date du XIIIè siècle. Elle est composée d’une nef unique de trois travées couvertes d’une voûte en berceau brisé sur arcs doubleaux. La dernière travée de la nef est bordée de deux chapelles voûtées d’ogives. Les murs de cette église étaient entièrement recouverts de peintures. Il nous en reste un  arbre de Jessé, une annonciation et une résurrection, saint Bruno, saint Michel terrassant le dragon, saint Jean, Marie et Marie-Madeleine devant le tombeau, et une représentation des limbes. Les fresques datent du XVè siècle, les mosaïques romaines du IVè siècle.

Nous terminons cette belle journée culturelle au bar de Siran où chacune sort de son sac des pâtisseries toutes excellentes et très appréciées.

Commentaires