LES VENDREDI DE JANVIER 2017

1 février 2017 - 14:21

MOUJAN : la Vierge  le 6 Janvier

Guidée par Elise- 9,6km-400m de dénivelé

Nous marchons entre les vignes du domaine de Moujan avant de grimper dans la pinède par un agréable sentier. Un premier point de vue sur l’étang de Bages avec en fond le Canigou. Plus près de nous la combe Male et l’antenne de la couleuvre. Un peu plus loin nous avons la vue sur le massif rocheux de la Clape, celui qui abrite la Vierge de Cruque, un sentier raide nous conduit en aller retour jusqu’à la grotte. Nous poursuivons le long des vignes, traversons la D168 au niveau de la Grange Neuve et nous montons progressivement sur le plateau. C’est par une descente toute en forêt que nous rejoignons Moujan.

 

LA CAMPANE  le 13 Janvier

Guidée par Henri- 9,4km- 300m de dénivelé

Nous sommes 22 à nous retrouver au parking de la Campane sous une pluie fine qui cesse rapidement pour laisser place au soleil, il fait froid avec un peu de vent.

Nous nous dirigeons vers un ruisseau asséché qui nous conduit à la grande piste forestière que nous suivons jusqu'à une allée bordée d'oliviers. Nous descendons vers la RN 113 pour revenir sur Montredon. Nous cheminons en balcon jusqu'à une traverse bétonnée, de là nous nous dirigeons vers la Grotte de Levrettes, cavité labyrinthique de 1107m de longueur et 46m de profondeur, elle fut topographiée en 1993 par le club spéléo de la MJC de Narbonne. Une boucle autour de la colline des  Abrassous nous ramène à la traverse bétonnée. 100 m plus loin une montée assez raide nous conduit au ruisseau de Crabit. Retour aux voitures à travers la pinède de la Campane.

 

BIZE : le Roc Tremblaïre et la grotte de l’Ermite  le 20 Janvier

Guidée par Elise- 8,5km-360m de dénivelé

Nous commençons par une montée assez raide à travers bois avant de rejoindre la piste. Une jolie capitelle sur notre gauche, puis face à nous un gros rocher nommé « le Roc Tremblaïre » : c’est un impressionnant menhir ou pierre plantée de de 6m de haut, nous montons jusqu’à lui pour constater qu’il est bien planté, il ne tremble pas. Ce rocher est célèbre pour sa légende : « Chaque année, dit-on, au solstice d'été durant la nuit du 21 juin, ou en hiver à minuit le soir de Noël, le rocher tremble. Célibataires, faites-en trois fois le tour et assurément vous vous marierez dans l'année. On y croit un peu ... certains le vérifient encore ! ». Une montée très raide nous mène sur le plateau où nous avons un joli point de vue sur la vallée de la Cesse et Bize. Une grande boucle à travers bois avec vue sur Montouliers, puis nous découvrons un four à chaux récemment défriché et très bien conservé. Nous finissons la journée par la grotte de l’Ermite en aller retour sur un sentier très raide qui se termine par un passage délicat sécurisé par une corde. A moitié falaise au dessus de la Cesse cette cavité est creusée dans une roche ocre. Plusieurs arches et 2  trous avec vue sur la plaine….c’est notre récompense. Geneviève s’aventure prudemment un peu plus loin pour photographier une belle arche dans la falaise que l’on peut voir depuis la route.

 

Commentaires