PUERTO DE LA SELVA le 25 Sept 2016

25 septembre 2016 - 21:02

Nous partons de Narbonne à 7h pour un trajet de 150 kms afin de rejoindre Puerto de la Selva en Catalogne. 23 personnes ont souhaité découvrir ou revoir ce coin magnifique accompagné de Robert, notre guide. Arrivée à 9h à Port de la Selva,  petit port tranquille, aux maisons blanches, blotti dans une baie cernée de montagnes entre Collioure et Cadaquès. La vie y est paisible, le soleil radieux.

Nous démarrons notre rando à 9h15 en empruntant le GR 92 puis le GR11. Très vite le chemin  prend de l’altitude et devient caillouteux. Nous pouvons apercevoir des restes de terrasses, utilisées et entretenues par les anciens ; elles abritaient diverses cultures : l’olivier, la vigne,  etc… De nombreux petits murets de pierres sèches bordent notre chemin et la végétation se limite à quelques pins et bruyères.  Nous apercevons aussi de drôles de rochers aux formes bizarres qui sont érodés par le vent. Au bout de 2h de marche nous atteignons la vue sur la baie de Taballera. Il ne reste plus qu’à descendre quelques dizaines de mètres pour rejoindre la plage du même nom.  Cette crique préservée, peu profonde et intégrée dans une baie orientée au nord  est un endroit idéal pour la baignade.

 Il est midi. Les plus courageux mettent le maillot et se jettent à l’eau. Nous faisons la pause déjeuner et à 13h, puis nous reprenons notre itinéraire par un  chemin qui s’élève au dessus de la baie et qui nous donne une autre perspective. Au loin nous apercevons les antennes de Cadaques. Notre chemin monte et descend sans cesse, et nous découvrons  quelques capitelles  qui servaient certainement d’abris pour les paysans, les bergers et leurs outils.

Toujours sur le GR11, nous passons devant une ferme  appelée « Mas Vell » à l’altitude 155m. Très vite nous arrivons à l'ermitage de Sant Baldiri Taballera. Celui-ci fait  partie d'un ensemble architectural formé par l'église, maison et autres dépendances du prêtre, enfermé dans une enceinte fortifiée, avec  une  tour partiellement circulaire qui servait de défense pour protéger  la population des attaques de pirates.

Une petite pause à l’ombre des pins est de rigueur. Nous continuons  sur le GR et nous arrivons très vite à une intersection qui rejoint le chemin pris le matin. La bouche est bouclée ; il suffit de descendre sur Puerto de la Selva. Nous arrivons aux voitures à 16h. Il ne reste plus qu’à trouver un bistrot pour se désaltérer, mais ce n’est pas facile car il est interdit de manger le moindre gâteau si celui-ci n’est pas commandé en même temps que la boisson. Après plusieurs tentatives, nous mangeons nos pains d’épices faits maison près du port, et nous commandons notre boisson au café tout proche.

Le retour sur Narbonne se fera sous une forte pluie jusqu’à la frontière et, passée celle-ci,  la pluie se fera plus rare.

 

Temps de marche : 5h

Dénivelé : 700m

Distance : 17 kms 

Commentaires