LES VENDREDI DE MAI 2016

31 mai 2016 - 19:19

Vendredi 6 mai 2016 : L’OEIL DOUX

Nous sommes 10 accompagnés par Henri pour 9Km et 3h de randonnée.

Nous partons de parking route de St Pierre en suivant une piste dans la pinède jusqu’à une descente abrupte que tout le monde passe bien. Après avoir suivi le ruisseau de Combe Levrière nous remontons sur le plateau du Four de Rome d’où nous avons une vue sur la mer et l’étang de Pissevache. La végétation est encore printanière avec ses aphilantes, ses asphodèles, sans parler des touffes de thym et de romarin, ses cistes et depuis peu des genêts en fleur..

Nous arrivons enfin à l’Oustalet où nous attend un paon qui fait la cour à sa paonne, roue et cris qui donnent cour à tous les commentaires (quelques touristes sont là). Nous empruntons le circuit des poneys pour nous retrouver à la ferme de l’écomusée, ouverte pour une fois. Nous sommes accueillis par le propriétaire de l’exposition des instruments de vieux métiers qui nous invite à venir voir son musée, la visite est gratuite. En effet que d’outils, plus de 1000. Rabots, râpes, tenailles, comportes, gorp, sulfateuse, moine etc. Après cet arrêt qui nous a plongé dans le passé, nous arrivons enfin au gouffre de l’Œil Doux, curiosité géologique du à l’effondrement d’un aven ou doline au tertiaire. Le gouffre est constitué de hautes falaises calcaires et verdoyantes qui dominent à 40 m une étendue d’eau vert émeraude. Profond d’environ 12m, il existe une petite faille qui se jette dans la mer, mais reste insondable. L’eau de mer s’infiltre par cette faille, ce qui rend l’eau saumâtre.

L’écomusée sera ouvert tous les après-midi à partir du 15 Juin. 

Retour aux voitures pour un retour par la Clape.

  

Vendredi 13 Mai 2016 :  FONTFROIDE        

 Henri nous accompagne, nous sommes 12 pour 9Km en 2h30

Du parking de Fontfroide direction le Combe du Moulin où nous découvrons un rucher de plus de 20 ruches, les abeilles semblent hiverner, il faut dire que le temps est frisquet. Nous montons jusqu’à la Pierre Dressée carrefour de 4 pistes. Nous progressons alors sur une piste en balcon avec vue sur la plaine du lézignanais et le château de Saint Martin de Toques. Nous sommes entourés de cistes de Montpellier et de cistes cotonneux, nous passons devant la marre aux sangliers et nous arrivons au carrefour de chemin de l’Aragnon pour descendre par une large piste jusqu’au ruisseau de Fontfroide, petit sentier qui nous amène à l’abbaye. Juste avant, nous découvrons une drôle de plante que nous avons pris à première vue pour un champignon (voir la photo). Le nom de cette plante est CYTINELLE ou cytinet, plante endoparasite du ciste de Montpellier ou ciste à fleur blanche. C’est Jocelyne qui nous a trouvé le nom.

Nous laissons l’abbaye à gauche et nous faisons le tour du massif surmonté d’une croix. Un appel aux dons est lancé pour sa rénovation. Nous passons par le champ d’oliviers et nous rejoignons la tour ruinée qui fut transformée à l’époque en pigeonnier, il reste des fragments de poteries qui servaient de nid.

Au cours de cette randonnée nous avons vu toutes sortes de fleurs, lin de Narbonne, immortelles, aphyllanthes et de petites fleurs bleu dont aucun de nous n’a trouvé le nom.

Le retour aux voitures c’est fait en passant par la billetterie de l’abbaye , petit repos avant le départ.

 

Le  20 Mai :  MONTREDON DES CORBIERES

Guidée par Elise- 7km- 250m de dénivelé

Nous laissons les voitures à la salle des fêtes, nous traversons le village et prenons le petit sentier  bordé d’aphyllanthes. Nous montons sur le plateau et jusqu’au Pech de Labade où se trouve la table d’orientation et une vue sur 360°, nous passons sous les antennes et faisons une boucle dans une nature très fleurie (voir photos).

 

Le 26 Mai :  PARAZA

Guidée par Elise-  11km- 330m de dénivelé

Nous traversons le bois et grimpons jusqu’à la croix du « Viala » qui domine la plaine. Les genêts sont en pleine fleur et colorent les collines de taches d’or, leur parfum de miel nous embaume tout au long de notre rando. Nous faisons une grande boucle dans les bois en cherchant les ombres pour nous rafraîchir. Nous regardons un moment le joli gîte de « La Bouscade » avant de poursuivre notre circuit où fleurissent les Immortelles, les Phlomis lychnite, les Nigelles, les Chèvrefeuilles. Nous avons vidé nos bouteilles d’eau et la sueur perle sur nos fronts…..enfin, les beaux jours sont arrivés.

 

Commentaires