LES VENDREDI DE FEVRIER 2016

29 février 2016 - 13:47

Le 2 Février : Les éoliennes de Névian guidées par Elise
8,8km avec un dénivelé de 300m- 2h45 de marche
Nous laissons les voitures à la 1ère éolienne, nous traversons le plateau avant de plonger dans la combe sur la gauche. Revenus sur le plateau à la hauteur de la citerne nous marchons sur les sentiers boisés puis c’est par une descente raide que nous arrivons à la D524. Nous longeons ensuite le ruisseau des « vallées closes » avant une forte remontée vers les éoliennes. Nous terminons le circuit par la capitelle.


Le 15 Février : temps pluvieux, la rando est annulée.

 

Le 19 Février : Île St Martin guidée par Henri
8,7km avec un dénivelé de 220m- 2h15 de marche.
Nous étions 16 randonneurs. Depuis la passerelle métallique (ancien pont de Gruissan) nous remontons vers le Pujols, pour continuer vers la combe des Abeilles. Nous prolongeons par le Domaine de Pierre Richard (L’Evèque), nous empruntons ensuite le chemin de la Rigole qui passe à proximité des fouilles de St Martin (village de pêcheur du temps des Romains). Bifurcation à droite pour rejoindre le plateau de Penelle où nous avons une vue splendide sur les Salins, la Mer, Port la nouvelle et tout le littoral. Retour aux voitures entre l’Estagnol et Garbirou

Le 26 Février : Nissan- la crête des moulins guidée par Elise
10km avec un dénivelé de 300m
Départ du parking des moulins. Ces moulins ont été habités jusqu'au début du XXe siècle par des familles pauvres. De leur plateforme, nous découvrons un vaste panorama au nord vers le saint-chinianais et la montagne Noire, au sud sur les étangs de Vendres, la plaine de l'Aude et la mer.
Nous commençons par le moulin de Balaye qui a été restauré par l’association culturelle « Les Amis de Nissan » entre 1986 et 1996. La reproduction du mécanisme en fait un moulin fonctionnel qui est mis en marche lors des grandes manifestations culturelles. Les sentiers de la pinède aménagés en parcours sportif nous conduisent au four à chaux très bien restauré. Nous dominons l’étang asséché de « La Matte ». Nous passons ensuite à la chapelle Saint Christol, elle a été bâtie au Vème siècle sur l’emplacement d’une importante villa gallo-romaine. Elle était jusqu’au début du XVIIème l’église de la paroisse. Elle fut redécouverte sous un tas de gravas et restaurée en 1991 par des bénévoles. Les fouilles ont permis de retrouver, outre les vestiges de la villa romaine, une importante nécropole située à côté de la chapelle.
Nous marchons ensuite dans un bois sur un sentier très agréable qui nous conduit au moulin Delon, le plus ancien des 3, il ne possède ni toit ni ailes. Nous terminons par le moulin de Tiquet qui a été restauré à partir de 1986, avec une toiture "fixe". La dernière restauration a eu lieu en décembre 2011, où le moulin a retrouvé des ailes.

Commentaires