Notre Dame de Trédos

22 février 2016 - 14:15

Départ à 9h10 de l’ancienne gare de St Pons par une météo fraîche (6°C), mais ensoleillée et sans vent ; nous sommes 21 randonneurs. Nous rejoignons Riols par la Voie Verte qui n’est autre que l’ancienne voie ferrée et nous longeons la carrière de marbre. Après avoir traversé le vieux village doté d’anciennes demeures remarquables, nous franchissons le Jaur et attaquons rapidement sur la gauche une montée raide qui rejoint un belvédère avec un beau panorama sur les plateaux du Somail, de l’Espinouse et du Caroux. Nous distinguons très nettement les cascades du Saut de Vézoles au-dessus du village de Langlade. Par la suite le chemin en balcon offre de belles vues sur les villages d’Ardouane avec son ancien collège St Benoit et Prémian. Nous atteignons la chapelle Notre Dame de Trédos à 12h30 après avoir fait un détour par le calvaire qui, du haut de la colline, clôture le chemin de croix. Voici un peu d'histoire de ce lieu saint : une ancienne chapelle est citée dans un document de 940 sous le nom de Beatae Mariae de Thesauris  (Notre Dame des Trésors) ; elle dépendait de l'abbaye de St Pons jusqu’à la fin du 18ième siècle. On raconte qu'en 1600 une épidémie de peste ravageait tout le pays ; un pèlerinage à Notre Dame de Trédos fut décidé ; 18  000 personnes y participèrent et le fléau cessa le jour même...  Une légende rapporte également qu'une bergère, en observant une chèvre qui grattait toujours au même endroit, découvrit, à demi ensevelie, une statue de la Vierge de Notre Dame de Trédos.                      Nous prenons place pour le pique-nique sur les murets et la pelouse qui entourent la chapelle. Repos et bronzette au soleil et, à 14h, nous amorçons le retour par un agréable sentier bordé de chênes verts qui nous ramène à Riols où la boucle est bouclée peu avant le pont. Il ne reste plus qu’à reprendre la Voie Verte. Arrivée 16h30, distance 20 km, dénivelé 700 m. Retour en voiture sur St Pons animé par la Foire au Cochon. Recherche, non sans mal, d’une place de parking et d’un bistrot fort sympathique pour déguster, tout en buvant, comme c’est la tradition,  des gâteaux maisons. Merci Pierrot pour cette magnifique journée !

Commentaires